mardi 28 mai 2024
Accueil > A la UNE > Pour ses 100 ans, Novo Nordisk annonce l’exportation d’un antidiabétique oral majeur en full process dans son usine de Tizi Ouzou vers la Libye

Pour ses 100 ans, Novo Nordisk annonce l’exportation d’un antidiabétique oral majeur en full process dans son usine de Tizi Ouzou vers la Libye

C’est dans une ambiance de fête qu’à eu lieu l’événement du lancement de l’exportation de l’antidiabétique, qui plus est, la Journée mondiale du diabète et l’anniversaire des 100 ans de Novo Nordisk.

 Il va sans dire, que conformément aux orientations du Président de la République Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Novo Nordisk Algérie souhaite contribuer au développement de l’export de médicaments depuis l’Algérie en donnant le coup d’envoi de sa première opération d’exportation d’un médicament antidiabétique oral vers la Libye, depuis son site industriel de Tizi Ouzou, à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Madame Katrine From Hoyer, Ambassadeur du Royaume du Danemark en Algérie, de Monsieur Salih Hama Bakdah, Ambassadeur de Libye en Algérie, de Monsieur Djilali Doumi, Wali de Tizi Ouzou, de Madame Malika Derghal, Directrice Générale de Novo Nordisk Algérie et de Monsieur Mourad Hedjem directeur du site industriel de Tizi Ouzou.

Après l’hymne national, Mme Malika Derghal, Directrice générale de Novo Nordisk Algérie, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux personnes présentes. Elle a tracé le bilan de Novo Nordisk tout en précisant que ce jour était l’anniversaire des 100 ans de la firme. Elle s’est dite satisfaite des deux sites, celui de Tizi Ouzou et Boufarik. Elle affirmera que Novo Nordisk est partenaire de l’Algérie depuis 87 ans. Elle dira que « 75 % de nos ventes sont produites en Algérie en 2023. 99 % le seront en 2024. » « Nous produisons en Algérie depuis 17 ans. »

De son côté M. Mourad Hedjem, directeur du site industriel de Tizi Ouzou a affirmé son soutien aux efforts de lutte contre le diabète en Algérie, qui reste un fléau considérable. Il présentera son site comme une société écoresponsable. Il précisera que 7000 arbres ont été replantés après les incendies. Plus de 1000 étudiants accueillis dans le cadre de leurs immersions professionnelles.

Puis viendra le tour du Pr Safia Mimouni-Zerguini qui présentera « la place de la Metformine dans la prise en charge du patient diabétique ». Elle dira que le diabète est un problème majeur de santé publique. Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 285 millions en 2010 à 463 millions en 2019. La prévalence mondiale du diabète chez les adultes (20-79 ans) est passée de 6,4 % en 2010 à 8,3 % en 2019. Elle ajoutera que « le diabète est une épidémie croissante dans le monde ». La mortalité imputable au diabète varie de 8,6 % de tous les décès d’adultes âgés entre 20 et 79 ans dans la région Afrique à presque 15,8 % dans la région Pacifique occidental. 46,2 % des personnes décédées du diabète avaient moins de 60 ans.

Elle présentera ensuite la Metformine qui est l’un des traitements oraux du DT2 le plus ancien et le plus prescrit à travers le monde. Ce succès relève de multiples facteurs : son efficacité, sa sécurité d’emploi, sa bonne tolérance et son faible coût de production. Ses multiples modes d’action n’ont été mis en évidence que bien après sa commercialisation et ne sont pas encore tous aujourd’hui élucidés. Elle présentera ensuite son origine pharmacologique et ses modalités de prescription.

Mis en exploitation en 2006, le site industriel de Tizi Ouzou demeure le seul site de production de formes sèches de médicaments antidiabétiques oraux de Novo Nordisk en Afrique. L’usine de Tizi Ouzou dispose d’une large capacité qui lui permet de couvrir les besoins des patients diabétiques algériens en comprimés de Metformine et de développer l’export, en atteignant une production progressive de 1 milliard de comprimés par an.

En plus de cette usine, Novo Nordisk Algérie a investi dans un second site industriel en Algérie, à Boufarik, qui est la seule unité de production de stylos d’insulines FlexPen® Novo Nordisk en Afrique. Inaugurée en janvier 2023, l’usine de Boufarik a dépassé les objectifs de production pour sa première année, contribuant ainsi à la pérennisation de la disponibilité des insulines pour les patients algériens et à la réduction de la facture d’importation estimée à plus de 45 millions d’euros par an, ainsi qu’à la réalisation d’économies substantielles pour la Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS), atteignant plus de 17 millions d’euros d’économies annuelles.

L’usine de Novo Nordisk de Boufarik vise à assurer 100% de l’approvisionnement en insulines sur le marché algérien dès 2024. Cet objectif souligne l’engagement continu de Novo Nordisk envers les patients diabétiques algériens.

Durant cette journée, une visite de l’usine a été effectué pour les journalistes afin qu’ils puissent s’imprégner de l’ambiance et du vécu sur place. Sans oublier bien sûr que des des tests antidiabétiques ont été effectués au niveau du site pour les personnes présentes. Cela va, sans dire, que c’était une journée parfaite et conviviale pour tous les gens sur place. Que dire de plus, bon anniversaire Novo Nordisk.

Mohammed Bessaïah