lundi 6 février 2023
Accueil > A la UNE > Premier League : avec Haaland et Foden, City humilie United dans le derby de Manchester

Premier League : avec Haaland et Foden, City humilie United dans le derby de Manchester

Dans le choc de la 9e journée du Championnat d’Angleterre, dimanche 2 octobre, Manchester City a infligé une humiliation à son rival local, Manchester United (6-3). Deux triplés signés Erling Haaland et Phil Foden ont sublimé les Cityzens et remis les Red Devils la tête sous l’eau.

Le 188e derby de Manchester a viré à la démonstration… ou à l’humiliation, selon le camp dans lequel on se place. Mieux valait avoir le cœur bleu ciel à l’Etihad Stadium, dimanche après-midi, pour avoir le sourire figé aux lèvres. Les fans des Red Devils, eux, ont vécu une journée particulièrement difficile. La bonne série enregistrée avant la trêve internationale (quatre victoires de rang en Premier League) s’est arrêtée brutalement dans l’antre du rival local.

Avec Cristiano Ronaldo sur le banc des remplaçants – et jamais entré en jeu – et la recrue Antony alignée en attaque avec Jadon Sancho et Anthony Martial, Manchester United a vécu un premier acte d’enfer contre l’armada de Pep Guardiola. Le coach espagnol avait décidé de laisser Riyad Mahrez hors de son onze de départ, mais il avait bien assez d’autres atouts de premier choix pour faire parler la poudre.

L’extraterrestre Haaland ne s’arrête plus

Il n’a fallu attendre que sept minutes pour voir Bernardo Silva trouver Phil Foden pour l’ouverture du score. Manchester City a ensuite fait vivre dix minutes de cauchemar à Manchester United avant la pause. Sur un corner botté par Kevin De Bruyne, Erling Haaland a doublé la mise de la tête (34e). Et sur un autre service parfait du Belge, le Norvégien a scoré à nouveau dans la foulée (37e). Il s’est ensuite mué en passeur pour son coéquipier Foden (44e). 4-0 à la pause, doublés de Haaland et Foden : une première période de souffrance, en gros, pour les visiteurs.

Après la pause, les Red Devils ont repris un brin de contenance grâce à Antony, auteur d’un but splendide sur une frappe lointaine (56e). Mais l’espoir a vite été éteint par City et ses étoiles. Haaland y est allé de son triplé (64e), tout comme Foden derrière (73e).

Deux joueurs auteurs d’un triplé dans le même match, ce n’est que la troisième fois que cela se produit dans l’histoire de la Premier League d’après Opta, l’institut spécialisé dans les statistiques, après les joueurs d’Arsenal Jermaine Pennant et Robert Pirès en 2003 contre Southampton et après les joueurs de Leicester Ayoze Perez et Jamie Vardy en 2019 contre Southampton. Erling Haaland entre aussi dans l’histoire du football anglais en étant le premier joueur à inscrire trois triplés consécutifs dans des matches à domicile.

Dans une fin de match où City a semblé lever le pied, Anthony Martial a atténué l’ampleur du désastre pour Manchester United. Il a d’abord marqué de la tête (84e) avant de transformer un penalty (90e+1). Cela faisait un an jour pour jour qu’il n’avait plus marqué en Premier League. Pas sûr, toutefois, que cela redonne vraiment du baume au cœur des joueurs de United. Au classement, Manchester City reprend seul la deuxième place avec 20 points, à une unité du leader Arsenal. Erling Haaland, lui, écrase toujours tout sur son passage : avec 14 buts en 8 matches de championnat, le Norvégien caracole en tête du classement des buteurs, déjà loin devant Harry Kane et ses 7 unités.

N. B.