jeudi 25 juillet 2024
Accueil > A la UNE > Président de la République : 2024, année de la réforme bancaire profonde

Président de la République : 2024, année de la réforme bancaire profonde

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, lors de la réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée dimanche, que l’année 2024 sera l’année de la réforme bancaire profonde dans le cadre d’une « nouvelle approche globale », selon le communiqué du Conseil des ministres.

Commentant l’exposé relatif à l’ouverture du capital de deux banques publiques, le Président Tebboune a mis l’accent sur l’impératif de « placer la réforme du système bancaire dans le cadre d’une nouvelle approche globale et intégrée captant les fonds circulant en dehors du circuit bancaire, afin de faire de l’année 2024 l’année de la réforme bancaire profonde », a précisé le communiqué.

Dans le même sillage, le président de la République a relevé « l’impératif de prendre en ligne de compte lors de l’opération d’ouverture du capital des deux banques publiques, à savoir le Crédit populaire algérien (CPA) et la Banque de développement local (BDL), les méthodes de gestion modernes, d’autant que l’opération vise à associer le secteur privé dans la gestion de ces importants établissements financiers, la prise de la décision économique, et la création d’un climat concurrentiel avantageux pour nos citoyens parmi les clients des banques ».

« L’ouverture du capital des deux banques doit stimuler l’investissement et le marché de l’emploi, ces deux établissements devant s’ériger en modèles pour les institutions financières en matière de prestations de qualité supérieure et d’efficacité », a préconisé le président de la République.

M. B.