mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Prix Bayeux des correspondants de guerre : AP, France 5, Ed. Sidwaya et France Info-RTS récompensés

Prix Bayeux des correspondants de guerre : AP, France 5, Ed. Sidwaya et France Info-RTS récompensés

Le Prix Bayeux des correspondants de guerre a été attribué samedi 8 octobre à des reportages traitant pour la plupart de l’Ukraine et diffusés par Associated Press (AP) en photo, France 5 en télé, France Info – RTS en radio et Éditions Sidwaya en presse écrite.  À l’exception du Burkina Faso pour la presse écrite, la couverture de l’invasion russe de l’Ukraine s’est adjugée tous les premiers prix de cette 29e édition où l’Afghanistan occupait également une place centrale. En photo, Evgeniy Maloletka d’Associated Press (AP) est récompensé pour son reportage multimédia avec Mstyslav Chernov (Prix image vidéo) sur la chute de Marioupol, le prix du public va également à un photoreporter d’AP, Vadim Ghirda. En presse écrite, le premier prix du jury international est décerné à Mariam Ouedraogo pour son reportage au Burkina Faso « Axe Dablo-Kaya : la route de l’enfer des femmes », aux éditions Sidwaya et le prix Ouest France Jean Marin à Nicolas Delesalle pour « Ukraine, le convoi de la dernière chance » publié dans Paris Match. En télévision, Théo Maneval et Pierre Dehoorne s’adjugent le premier prix Amnesty International pour « Viktor et le baiser de la guerre » en Ukraine pour France 5, le prix grand format allant à Philip Cox du Guardian pour « Le spiderman du Soudan ». Côté radio, le jury international a décerné le prix du comité du débarquement à Maurine Mercier (France Info – RTS) qui avait recueilli le témoignage d’une mère et sa fille sur « deux semaines de viol et de terreur à Boutcha », à nouveau en Ukraine.

M. B.