vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Rugby/Mondial-2023 : Algérie – Kenya mercredi pour une place en finale

Rugby/Mondial-2023 : Algérie – Kenya mercredi pour une place en finale

L’équipe algérienne de rugby, victorieuse samedi à Aix en Provence, contre le Sénégal (35-12) en quart de finale des qualifications de la zone Afrique pour le Mondial-2023, sera opposée au Kenya mercredi (16h00 GMT) au stade Pierre-Delors de Marseille, pour une place en finale dimanche.

L’autre demi-finale, prévue le même jour à 19h00 GMT à Aix-en-Provence, opposera la Namibie au  Zimbabwe.

La sélection algérienne, constituée notamment de joueurs évoluant en France, fait figure de petit Poucet des demi-finales mercredi des qualifications de la zone Afrique dont le vainqueur sera qualifié pour le Mondial-2023.

A la faveur de sa victoire, en quarts de finale, face au Sénégal, l’équipe algérienne a grimpé de huit places, de la 90e à la 82e, au classement mondial publié lundi par World Rugby, classement qu’elle n’a intégré que l’an dernier.

« Pour une si jeune Fédération, née en 2015, être dans le Top 4 africain…C’est exceptionnel, c’est déjà une performance », a affirmé à l’AFP le sélectionneur de l’équipe algérienne depuis août 2021, le Sénégalais Ousmane Mané.

Les joueurs algériens, qui évoluent en Pro D2, Nationale et Fédérale 1, voire en Honneur, « avaient une certaine pression avant ce match, qu’ils attendaient depuis un an et dont tout le monde parlait en Algérie. Ils étaient crispés mais à présent, ils n’ont plus aucune pression pour celui contre le Kenya car ce n’est que du bonus », assure l’ancien international sénégalais.

Face à de « très athlétiques » Simbas kényans, qui occupent le 32e rang mondial et dont la sélection compte de nombreux spécialistes de rugby à VII, l’équipe algérienne opposera une « énorme conquête ».

« Si on arrive à les tenir devant, à les priver de ballons, à être forts sur les bases, c’est-à-dire la touche et la mêlée, ça va être un autre match », assure Ousmane Mané, qui espère le soutien du public marseillais face au Kenya, « favori du fait de son expérience internationale ».

Pour l’arrière et capitaine de la sélection Djamel Ouchène, qui évolue à Périgueux (Fédérale 1), malgré les niveaux de préparation différents de chacun, « nos histoires personnelles se ressemblent et du coup l’alchimie entre nous est plus facile ».

Ben Blain (Ecosse) a été désigné pour arbitrer le choc entre le Kenya et l’Algérie, mercredi au stade Pierre-Delort de Marseille. Il sera assisté d’Antony Woodthorpe (Anglais) et d’Aymen Jriji (Tunisie). L’autre demi-finale verra la Namibie, grande favorite de la compétition et 24e nation mondiale, affronter le Zimbabwe (21h00) à Aix-en-Provence.

Pour rappel, le vainqueur final  sera versé dans la poule A du Mondial-2023 (8 septembre-21 octobre) en compagnie de la Nouvelle-Zélande, triple championne du monde, de la France, pays hôte, de l’Italie et de l’Uruguay.

 

. Demi-finales

Le 6 juillet (en heure GMT):

(16h00) Kenya – Algérie, à Marseille

(19h00) Namibie – Zimbabwe, à Aix-en-Provence

 

. Finale

Le 10 juillet (19h00) à Aix-en-Provence.