dimanche 5 février 2023
Accueil > A la UNE > Téhéran libère deux Irano-Américains condamnés pour espionnage pour Washington

Téhéran libère deux Irano-Américains condamnés pour espionnage pour Washington

En Iran, alors que de nouvelles manifestations ont eu lieu ce 1er octobre dans les universités du pays mais aussi dans la rue, les autorités ont fait un geste en libérant deux Irano-Américains, détenus depuis huit ans dans le pays. L’ONU a annoncé ces libérations ce samedi, saluées par Washington.

Bagher Namazi, un Irano-Américain de 85 ans, était en prison depuis huit ans pour collaboration avec un gouvernement ennemi, c’est-à-dire les États-Unis. L’ancien responsable de l’Unicef a pu quitter le pays « pour recevoir un traitement médical à l’étranger », a dit le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Son fils, Siamak Namazi, a été également libéré mais il n’a pas été autorisé à quitter le pays pour l’instant.

Ces libérations interviennent alors que le site d’information Nournews, proche du Conseil suprême de la sécurité nationale, a fait état d’intenses négociations depuis plusieurs semaines entre Téhéran et Washington pour la libération et l’échange de prisonniers dans les deux pays.

Le site d’information parle également du déblocage de plusieurs milliards de dollars de capitaux iraniens retenus en Corée du Sud à cause des sanctions américaines.

Ces négociations interviennent alors que les discussions sur le dossier nucléaire iranien sont totalement bloquées, l’Iran et les États-Unis s’accusant mutuellement de ne pas prendre des décisions requises pour permettre un accord.

S. G.