mardi 27 février 2024
Accueil > A la UNE > Tennis : Alcaraz surpasse Djokovic et rafle son premier sacre à Wimbledon

Tennis : Alcaraz surpasse Djokovic et rafle son premier sacre à Wimbledon

Carlos Alcaraz a arraché son premier tournoi de Wimbledon des mains de Novak Djokovic ce dimanche 16 juillet. Les deux hommes, qui occupent les deux premiers sièges du classement ATP, se sont livrés un combat d’une intensité rare, long de quatre heures et 46 minutes (1-6, 7-6, 6-1, 3-6, 6-4). Avec ce deuxième sacre en Grand Chelem, face à la légende vivante du circuit, l’Espagnol conforte sa position de numéro un mondial.

Une bagarre, une baston, une bataille… ce match pourra être surnommé de bien des manières. Car la fin de cette finale de Wimbledon entre Carlos Alcaraz et Novak Djokovic tenait presque autant d’un sport de combat que de tennis. L’Espagnol, numéro un mondial, a été titré pour la première fois de sa carrière dans le Grand Chelem anglais. À 20 ans, il remporte ainsi son deuxième trophée dans la catégorie des tournois les plus prestigieux du circuit, après l’US Open 2022.

Alcaraz conforte donc son étiquette de meilleur joueur du monde et prive par la même occasion Djokovic du record absolu de 24 titres remportés en Grand Chelem sur une carrière hommes et femmes confondus. Sous les yeux d’une partie de la noblesse européenne, dont le roi Felipe d’Espagne et les héritiers de Charles III, William et George, les deux grands champions, au sommet de leur art, ont pris pas moins de cinq sets (1-6, 7-6, 6-1, 3-6, 6-4) et 4h46 pour se départager.

Un match longtemps indécis

Djoko était invaincu sur le Centre Court de Wimbledon depuis dix ans et sa défaite en finale face à Andy Murray en 2013. L’Espagnol a mis fin à une série de 34 victoires consécutives pour le Serbe, au terme d’une partie ponctuée par beaucoup de fautes directes (40 pour Djokovic et 45 pour Alcaraz). Contrairement à la demi-finale de Roland-Garros, où Alcaraz avait rendu les armes après deux sets en raison de crampes, l’indécision de la finale de Wimbledon a duré jusqu’au bout du cinquième set.

Dès les premiers échanges, Djokovic souhaitait montrer à son adversaire qui était le patron. Le Serbe n’a eu qu’une balle de break à sauver, dans le tout premier jeu de la partie, et a ensuite été impérial. Tout en prenant par deux fois le service d’Alcaraz, incapable de trouver le bon rythme. Mais après cette première manche fantomatique, avec quelques beaux points et le soutien du public, Alcaraz est revenu dans la partie, breakant d’entrée dans la deuxième manche avant de l’emporter, conquérant, au tie-break. Mettant un terme à la série record de 14 jeux décisifs remportés d’affilée par Djokovic en Grand Chelem.

Alcaraz est grand sur herbe

L’homme aux 23 titres en Grand Chelem a traversé un gros coup de mou dans le troisième set et c’était alors lui, qui était complètement dépassé. À l’image de sa demande d’arbitrage vidéo sur une balle qu’il jugeait trop longue et qui, en réalité, était nettement sur la ligne. Sans se laisser couler pour autant, puisque le « Joker » allait revenir très fort dans le quatrième set, pour finalement offrir au Centre Court une manche décisive.

Il y a quelques mois, Carlos Alcaraz n’avait encore jamais remporté de tournoi sur herbe. Il a réalisé le doublé Queens-Wimbledon pour devenir un joueur bien plus complet qu’il ne l’était il y a très peu. Le fruit d’un gros travail sur cette surface, a-t-il confié. À se demander dans quels domaines le jeune homme, tout juste entré dans sa deuxième décennie, a encore une vraie marge de progression.

Y. L.-C.