mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > TotalEnergies offre une prime aux clients baissant leur consommation

TotalEnergies offre une prime aux clients baissant leur consommation

. TotalEnergies va récompenser ceux qui auront réduit leur consommation d’énergie par rapport à l’hiver dernier.

. Engie y songe également et a déjà expérimenté ce système en Australie

L’un des moyens les plus sûrs de passer l’hiver sans encombre reste encore d’économiser l’énergie. Mais, au-delà des appels à la sobriété énergétique et aux comportements responsables, certains pensent que l’on ne pourra pas échapper à un système d’incitations, qui serait plus efficace à les entendre. C’est TotalEnergies qui tire le premier. Son PDG, Patrick Pouyanné, a annoncé mardi, au Congrès du gaz organisé par l’Association française du gaz, que le groupe allait accorder des primes aux clients qui réduisent leur consommation par rapport à l’hiver dernier. « Nous avons apporté une aide sur l’essence, nous allons le faire sur les autres sources d’énergie », a-t-il affirmé.

Engie réfléchit

Patrick Pouyanné doit détailler ce dispositif ce mercredi, lors de la journée investisseurs de TotalEnergies, en même temps qu’il dévoilera un plan interne d’un milliard d’euros pour accélérer les mesures d’efficacité énergétique. La somme sera prélevée sur les profits record du groupe, annoncés cet été : sur les six premiers mois de l’année, TotaEnergies a généré un bénéfice net de 10,6 milliards de dollars. « Nous sommes nous-mêmes un gros consommateur d’énergie. Cela va libérer un volume important », a expliqué le patron du groupe français, qui a ajouté qu’il reverra sans doute à la baisse, en début d’année prochaine, ses prévisions d’émissions de carbone – et que le groupe paiera l’impôt sur les bénéfices en France cette année. D’autres pourraient suivre sur le front des incitations. Engie, par exemple, y réfléchit. « Nous regardons tout ce qui peut aller dans le sens d’incitations positives, et non dans les sanctions. Il faut faire de la pédagogie », confie Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d’administration d’Engie. Le groupe a d’ailleurs déjà expérimenté ce système en Australie. « Nous sommes en relation directe avec des millions de clients. Nous sommes capables de leur envoyer un message pour leur dire : “demain, une pointe de consommation est attendue entre 16 heures et 18 heures. Si vous réduisez votre consommation durant ce créneau, nous vous offrirons un bonus” », explique Jean-Pierre Clamadieu.

Challenges individuels

Engie a aussi organisé en France des « challenges » individuels dans le cadre de « Mon programme pour agir ». Ce sont 89.000 particuliers qui y ont participé depuis 2020. Après inscription, les participants sont récompensés par des points, qui peuvent représenter jusqu’à trois mois de facture. Au total, ce programme a permis d’économiser près de 8 GWh. Des concours sont aussi organisés collectivement entre deux villes, appelées à maîtriser leur consommation. Plusieurs énergéticiens avaient déjà lancé un appel, avant l’été, à réduire la consommation. Dans une tribune commune, les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie avaient sommé les Français à faire des économies immédiatement. « L’effort doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte, écrivaient Patrick Pouyanné, Jean-Bernard Lévy et Catherine MacGregor. La meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas. » Les trois dirigeants s’étaient aussi engagés à collaborer activement et avaient émis l’idée d’un grand programme national d’efficacité énergétique et une chasse systématique au gaspillage.

Nicolas Rauline in Les Echos