vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Allemagne : «O zapft is», le retour de la fête de la bière à Munich !

Allemagne : «O zapft is», le retour de la fête de la bière à Munich !

La plus grande fête populaire au monde, la fête de la bière de Munich (Oktoberfest), fait son come back aujourd’hui après une pause de deux ans en raison de la pandémie de Covid-19. Pour la capitale bavaroise c’est un grand soulagement et les amateurs de bière se réjouissent. Reste une hypothèque, le virus du Covid-19 qui n’a pas disparu. Aucune restriction sur place n’est prévue mais les responsables ne se veulent pas alarmistes.

« O zapft is ». Le premier tonneau de bière est mis en perce. Le maire de Munich, armé d’un maillet en bois, a procédé à la cérémonie traditionnelle et prononcé la formule magique ce matin. La 187e fête de la bière est officiellement ouverte. Après deux années de pause, Covid-19 oblige, la plus grande fête populaire au monde peut à nouveau avoir lieu.

 Six millions de visiteurs

Six millions de visiteurs sont attendus jusqu’au 3 octobre dans la capitale bavaroise. Ce matin, ils étaient nombreux, revêtus de leurs costumes traditionnels, à faire la queue et ont couru à toute allure – assoiffés – dès que les portes du site ont été ouvertes pour s’installer sous une des nombreuses tentes. Le litre de bière coûtera cette année au moins 12,60 euros. Au total, 7,5 millions de litres ont été avalés en 2019, plus de 400 000 poulets, le plat typique, consommés.

Ces records seront-ils battus ? Car un invité invisible rôde toujours pour cette édition 2022, le virus du Covid-19. Aucune mesure restrictive n’existe à l’entrée comme un passe vaccinal et difficile de porter un masque pour boire, manger et chanter à tue-tête les hits de la fête.

Covid-19, le retour

Comme lors d’autres manifestations de masse ces dernières semaines en Bavière, on s’attend donc à une hausse sensible du nombre d’infections au Covid-19. Les experts estiment toutefois que la situation devrait rester contrôlable sans augmentation sensible des cas les plus graves impliquant une hospitalisation.

 P. T.