mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Du pain sur la planche pour la nouvelle Commission d’arbitrage de la FAF

Du pain sur la planche pour la nouvelle Commission d’arbitrage de la FAF

La nouvelle Commission fédérale d’arbitrage (CFA), composée des anciens referees internationaux algériens Rachid Medjiba et Djamel Haïmoudi, ainsi que du Mauricien Lim Kee Chong a annoncé lundi, au lendemain de son installation officielle qu’elle « dispose déjà d’un plan d’action ambitieux », dans la perspective de « développer le football algérien », sur le court et moyen terme.

« Un gros travail nous attend pour mettre œuvre le riche et ambitieux programme mis en place dans le cadre de la nouvelle stratégie de l’arbitrage algérien, et ce, pour au moins les trois prochaines années », ont-ils déclaré dans une déclaration au site officiel de la Fédération (FAF).

Lim, Medjiba et Haïmoudi avaient pris leurs fonctions la veille, après leur installation officielle par le président de la FAF, Djahid Zefizef, en remplacement de Mohamed Bichari, l’ancien responsable de la CFA.

Haïmoudi a été nommé vice-président de la CFA, alors que Medjiba et Lim se sont vus confier les postes de Directeur technique national de l’arbitrage (DTNA) et de Directeur du développement de l’arbitrage (DDA).

Parmi les grandes lignes de leur plan d’action, les trois hommes ont évoqué « le recours à la technologie » comme cela est le cas pour la plateforme Algérie-REL.

Pour rappel, Lim Kee Chong avait fait partie des treize membres composant le Technical Study Group (TSG) lors de la Coupe du Monde de 2006 en Allemagne, alors qu’en 2018, en Russie, il a été assesseur des arbitres, y compris ceux de la VAR.

En plus d’être instructeur FIFA et CAF, Lim a souvent dispensé des formations pour les arbitres à travers le continent, mais c’est la première fois qu’il décide de mettre ses valises dans un pays, l’Algérie, pour s’investir dans un projet à court et moyen terme.