dimanche 4 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Rentrée universitaire dans les wilayas du Centre : réception de plusieurs structures

Rentrée universitaire dans les wilayas du Centre : réception de plusieurs structures

Des milliers d’étudiants ont rejoint les bancs de leurs facultés, dans les wilayas du Centre du pays, à la faveur de cette rentrée universitaire 2022/2023, marquée, également, par la réception de nombreuses structures et l’introduction de nouvelles spécialités.

A Blida, ils étaient près de 15.000 nouveaux étudiants à rejoindre leurs facultés au niveau de chacune des universités Saad-Dahleb de Soumàa (Est) et Ali Lounici d’El Affroune (Ouest), qui a introduit cette année, pour la première fois, une nouvelle spécialité, la traduction arabe-français-anglais, au moment où l’université de Soumaà a introduit plusieurs nouvelles spécialités, dont le Master en architecture.

Dans la wilaya de Djelfa, la nouvelle rentrée a été inaugurée par les autorités locales civiles et militaires. Selon le recteur de l’université Ziane Achour, cette rentrée a été marquée par l’inscription de 5.100 nouveaux étudiants, ayant porté son effectif à 38.500 étudiants.

La même université a vu la mise en place, à l’occasion de cette nouvelle année , d’un incubateur de projets pour encourager les innovations et les réalisations de la recherche scientifique, parallèlement à l’ouverture de trois nouvelles spécialités en Licence.

A savoir l’aménagement rural, la physique de l’énergie et la biotechnologie. A cela s’ajoute une nouvelle spécialité en Master, l’intelligence artificielle.

Au Pôle universitaire de Tipasa, le recteur de cet établissement, Dr. Mohamed Younci a annoncé, samedi, l’inscription de 21.000 étudiants, dont 4000 nouveaux répartis sur 52 spécialités.

Quant à la wilaya de Chlef, elle a enregistré la réception, de 7000 places pédagogiques, dont 6000 au nouveau pôle universitaire « El Hosnia » et 1000 places à l’Institut des sciences et technologies de la mer de Ténés, outre deux résidences universitaires de 1.500 et 2000 lits, selon la déclaration, du recteur de l’université Hassiba Ben Bouali, en marge de l’ouverture de l’année universitaire.

M.Lakhdar Grine a exhorté la famille universitaire, à cette occasion, à « œuvrer au relèvement des performances et du rendement des diplômés du secteur, pour assurer un meilleur classement à cette université, au double plan national et régional, ceci d’autant plus que cette nouvelle rentrée a enregistré l’inscription de 7.900 nouveaux étudiants dans 15 spécialités ».

L’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira a, pour sa part, accueilli 21.000 étudiants dont 4.778 nouveaux inscrits.

De nouveaux projets et structures pédagogiques, dont un amphithéâtre et un centre de recherche, sont, par ailleurs, annoncés à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO), selon le premier responsable de cet établissement, le professeur Ahmed Bouda.

En procédant à l’ouverture de cette nouvelle rentrée, le wali Djilali Doumi a appelé à l’instauration de liens de coopération entre l’université et son environnement socioéconomique, en vue de la hisser au rang qui lui sied.

L’UMMTO a accueilli, cette année, 65.000 étudiants dont 10.040 nouveaux inscrits.

Quant à l’université Djilali Bounaàma d’Ain Defla, elle a vu, cette année, l’introduction de quatre (4) nouvelles spécialités en Master et Licence, qui s’ajoutent aux 108 spécialités qui y sont déjà assurées.

Cet établissement sera renforcé, en novembre prochain, par 6000 nouvelles places pédagogiques.Un concours a été, par ailleurs, lancé pour le recrutement de 13 maîtres assistants.