lundi 6 février 2023
Accueil > A la UNE > Tennis/Championnat d’Afrique : Fière d’avoir conservé mon titre pour la 3e fois d’affilée

Tennis/Championnat d’Afrique : Fière d’avoir conservé mon titre pour la 3e fois d’affilée

La joueuse de l’équipe nationale U14 de tennis, Maria Badache, auréolée dimanche à Lomé (Togo), d’un troisième sacre africain d’affilée de la catégorie, s’est dite  « fière de cette nouvelle consécration », qui est de bon augure en vue de ses prochaines sorties internationales.

Jointe par l’APS, Badache, qui regagne le pays ce mardi (08h40), a exprimé sa fierté « d’avoir conservé mon titre pour la troisième fois de suite. Je remercie mon entraîneur qui m’a beaucoup aidé pour atteindre mon objectif. Aussi, je remercie la Fédération algérienne de tennis pour son soutien ».

C’est le troisième titre africain de rang pour l’Algérienne après ceux décrochés lors des deux précédentes éditions, tenues respectivement, en Tunisie (2021), alors qu’elle avait à peine 13 ans, et en Egypte (2022).

Interrogée sur sa finale remportée devant la Tunisienne Tasnime Ismail par deux sets à zéro (6-2, 6-4), la Championne d’Algérie U14 estime que « la rencontre était très difficile. Je me suis donnée à fond pour assurer un troisième sacre d’affilé ».

Outre l’or en simple, Badache associée à la Nigériane Ohunene Yakubu s’est adjugée l’argent en double. En finale, elles ont perdu devant la paire tunisienne composée de Lamis Haous et Tasnime Ismail (4-6, 6-2, 4-10).

« Malheureusement j’ai perdu en finale du tableau double avec ma coéquipière nigériane. Malgré la défaite, c’est un bon résultat car c’est ma première finale en double », a expliqué Badache, vice-championne d’Afrique des U16.

Cette dernière, ne compte pas s’arrêter là et pense déjà aux prochaines échéances internationales avec l’objectif de « faire honneur au pays ».

« Je vais continuer à travailler pour réaliser de bon résultat au tournoi l’Orange Bowl aux Etats Unis. Je suis heureuse d’avoir la chance de jouer prochainement cette compétition. Je vais tout faire pour honorer l’emblème national », a-t-elle conclu.

En terre togolaise, Badache a été encadrée par l’entraîneur Farid Ghouli.