mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Transport/Deutsche Bahn s’allie aux compagnies aériennes de Star Alliance

Transport/Deutsche Bahn s’allie aux compagnies aériennes de Star Alliance

L’entreprise ferroviaire allemande a rejoint l’alliance de 26 compagnies aériennes pour proposer des billets combinés train avion au départ des gares allemandes.

Voyager « de Fribourg à Singapour avec un seul billet » est désormais possible depuis le 1er août et l’entrée de Deutsche Bahn dans Star Alliance, aux côtés de Lufthansa ou Singapour Airline ou SAS. L’accord conclu avec les 26 compagnies membre de l’alliance aérienne permet de réserver en une seule facture un billet combinant les trajets en ICE – le TGV allemand – et en avion à partir du principal hub aérien allemand de Francfort. Les passagers ont deux cartes d’embarquement pour sauter du train à l’avion et doivent quand même transporter leurs bagages jusqu’à l’aéroport pour des raisons de sécurité propre au trafic aérien, précise-t-on chez Lufthansa. En pratique, l’accord élargit à d’autres compagnies aériennes le service de billet combiné mis en place il y a vingt ans par Deutsche Bahn et Lufthansa. « Lufthansa Express Rail » draine environ 500.000 clients cette année selon les deux partenaires. « Leur nombre devrait passer à 5 millions de passagers en 2030 », escompte Deutsche Bahn.

Une meilleure coordination

Le service Lufthansa Express Rail permet déjà de relier directement la gare de l’aéroport de Francfort à 24 villes allemandes dont plusieurs liaisons sans arrêt comme Hambourg et Munich. De nouvelles liaisons directes sont prévues au départ de Berlin, Brème et Münster à partir de décembre. En cas de suppression de train ou de retard, « les liaisons sont automatiquement modifiées par Lufthansa », souligne Star Alliance, ce qui implique une meilleure coordination des horaires. Le défi s’est déjà fait sentir cet été, alors que moins de 60 % des trains grandes lignes ont atteint leur destination à l’heure en juillet en raison de « l’activité de construction toujours intense sur l’ensemble du réseau de la DB », reconnaît la compagnie ferroviaire allemande. A l’inverse, dans le contexte du chaos dans les aéroports cet été, lié au manque de personnel au sol, « le train offre une très bonne alternative à l’avion », a noté récemment Harry Hohmeister, membre du directoire de Lufthansa : « Là où nous pouvons offrir aux clients, en collaboration avec les chemins de fer, une liaison rapide, confortable et fiable vers nos plateformes, soit nous réduisons le nombre de vols, soit nous y renonçons même complètement. » Lufthansa a déjà renoncé à des vols au départ de Cologne ou Dortmund, au profit du hub de Francfort.

Nouvelles offres « à l’étude »

C’est la première fois qu’une compagnie ferroviaire intègre l’alliance des compagnies aériennes créée en 1997 mais probablement pas la dernière, a laissé entendre le patron de Star Alliance, Jeffrey Goh, il y a quelques semaines. Pour l’heure, le programme est limité aux liaisons intérieures à l’Allemagne, mais « nous étudions les conditions dans lesquelles des liaisons internationales appropriées pourraient être intégrées à l’offre », indique-t-on chez Lufthansa. Swiss, filiale de Lufthansa propose déjà des liaisons entre Munich et l’aéroport de Zurich en coopération avec les CFF suisses.

Nathalie Steiwer in Les Echos